Peut-on dire

Discussion à propos de tout ce qui n'entre pas dans le cadre des autres forums.
[forum modéré par les modérateurs globaux du site]
Règles du forum
Merci de soigner la rédaction de vos messages et de consulter ce sujet avant de poster. Pensez également à utiliser la fonction recherche du forum.
raoul n k
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 187
Inscription : mercredi 11 août 2010, 20:09

Peut-on dire

Message par raoul n k »

Bonjour, peut-on dire que A intersecte B au lieu de A rencontre B?
Merci pour vos contributions.

avynet
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 148
Inscription : jeudi 05 février 2009, 23:23

Re: Peut-on dire

Message par avynet »

Bonsoir,
Je ne réponds pas ; je pose une autre question dans la série "usage et notations" ; c'est du niveau collège : peut on noter, indifféremment, pour désigner la demi-droite d'origine A passant par B : [AB) et (BA] ?
Et encore une question de définition : l'arrondi de 1,57 au dixième, par définition, est 1,6 (on prend une valeur par excès) ; quel est l'arrondi de -1,57 ? par excès, ce serait -1,5... Mais par "symétrie" sur l'axe des réels, ce serait -1,6 ; les définitions que je lis ne considèrent jamais des exemples avec des nombres négatifs... Ce n'est qu'un détail, une convention, mais ça m'a toujours chiffonné.

Merci bien.

rebouxo
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 6962
Inscription : mercredi 15 février 2006, 13:18
Localisation : le havre

Re: Peut-on dire

Message par rebouxo »

avynet a écrit :Bonsoir,
Je ne réponds pas ; je pose une autre question dans la série "usage et notations" ; c'est du niveau collège : peut on noter, indifféremment, pour désigner la demi-droite d'origine A passant par B : [AB) et (BA] ?
Oui, probablement, mais franchement est-ce que cela a un intérêt ? Le seul intérêt c'est si un élève pose la question.
Il me semble qu'il faut introduire les notations avec prudence voir la page 11 des programmes de collèges.
Il me paraît beaucoup plus important que les élèves fassent la différence entre la longueur $AB$ et la droite $(AB)$. Et qu'il n'y ait pas d'ambiguïté dans leur expression. Ainsi, cela ne me gène pas qu'un élève écrive " la droite $AB$" ou "la droite $(AB)$" parce qu'il n'y a pas d'ambiguïté. Par contre, un élève qui écrirait "$AB$ et $PQ$ se coupent en $M$" se ferait secouer les puces :D. Disons qu'il me semble important qu'il sache que $(AB)$ désigne une droite dans un énoncé, mais si les élèves n'utilisent pas les notations sans que son texte soit ambigüe, je ne sanctionnerais pas. Dans la même veine, les élèves n'écrivent pas le signe "=" me fait râler très fort. Bref, je hiérarchiserais.
avynet a écrit : Et encore une question de définition : l'arrondi de 1,57 au dixième, par définition, est 1,6 (on prend une valeur par excès) ; quel est l'arrondi de -1,57 ? par excès, ce serait -1,5... Mais par "symétrie" sur l'axe des réels, ce serait -1,6 ; les définitions que je lis ne considèrent jamais des exemples avec des nombres négatifs... Ce n'est qu'un détail, une convention, mais ça m'a toujours chiffonné.
Merci bien.
Pour moi, l'arrondi c'est le nombre le plus proche et non la valeur par excès mais je comprends ton raccourcis et donc l'arrondi de $-1,57$ et $-1,6$. Il me semble que la notion de distance est bien plus efficace comme outil qu'une définition avec valeur par excès et défaut.

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee.
Par solidarité, pas de MP.