Mathématisation d'un problème réel

Aide à la résolution d'exercices ou de problèmes de niveau supérieur au baccalauréat.

Modérateur : gdm_sco

Règles du forum
Merci de soigner la rédaction de vos messages et de consulter ce sujet avant de poster. Pensez également à utiliser la fonction recherche du forum.
nadia0016
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Messages : 25
Inscription : lundi 18 octobre 2010, 16:10

Mathématisation d'un problème réel

Message par nadia0016 »

Bonjour :)

J'ai besoin de l'aide SVP

j'ai un ensemble d'éléments. Pour chaque élément, je calcule la cohérence avec un premier ensemble, ce qui va donner une première valeur (ou bien un pourcentage) représentant cette cohérence, de la même manière et pour le même élément, je calcule la cohérence avec un deuxième ensemble, ce qui va donner une deuxième valeur,

j'obtiens, par conséquent, un ensemble de paires dont les composantes sont les valeurs calculé auparavant. A partir de cet ensemble, je dois choisir la meilleure paire, c'est à dire, la paire qui correspond à l'élément dont la cohérence est meilleure avec le premier et le deuxième ensemble à la fois.

quelle mesure dois je utiliser pour obtenir la paire la plus adéquate ? est ce la norme ?? le barycentre!?? :?

j'espère que mon explication était claire :)

Merci de bien vouloir m'éclaircir

rebouxo
Modérateur global
Modérateur global
Messages : 6962
Inscription : mercredi 15 février 2006, 13:18
Localisation : le havre

Re: méthematisation d'un problème réel

Message par rebouxo »

La cohérence d'un ensemble $L_i$ avec un ensemble $L_j$ est-elle d'autant meilleure que la valeur calculée est faible ou le contraire ?
Ta cohérence calculée est-elle bornée ? Sur quelle intervalle ? Si cohérence ressemble à la covariance (bornée par $-1$ et $1$) il faudra regarder ce qui se passe en valeur absolue.

Pas vraiment d'idée, sans plus de renseignement.

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee.
Par solidarité, pas de MP.

nadia0016
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Messages : 25
Inscription : lundi 18 octobre 2010, 16:10

Re: méthematisation d'un problème réel

Message par nadia0016 »

rebouxo a écrit :La cohérence d'un ensemble $L_i$ avec un ensemble c est-elle d'autant meilleure que la valeur calculée est faible ou le contraire ?
Ta cohérence calculée est-elle bornée ? Sur quelle intervalle ? Si cohérence ressemble à la covariance (bornée par $-1$ et $1$) il faudra regarder ce qui se passe en valeur absolue.

Pas vraiment d'idée, sans plus de renseignement.

Olivier
Je vous remercie, tout d'abord

Pour vous expliquer encore plus, la cohérence se calcule entre un élément $e$ et un ensemble $L_i$ . Cette cohérence représente le nombre d'éléments, de l'ensemble $L_i$, similaire à l'élément $e$. Je note que l'ensemble $L_i$ contient n éléments fini, donc la cohérence est un entier naturel compris entre 0 et n. la cohérence est meilleure quand le nombre est grand.

j'espère que c'est claire

Merci d'avance

raphkebab
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 227
Inscription : mardi 31 décembre 2013, 12:37
Localisation : Caen

Re: méthematisation d'un problème réel

Message par raphkebab »

Les deux ensembles ont-ils le même nombre d'éléments ?
Sinon, souhaites-tu normaliser tes cohérences ?

nadia0016
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Messages : 25
Inscription : lundi 18 octobre 2010, 16:10

Re: méthematisation d'un problème réel

Message par nadia0016 »

Merci pour l'attention portée à ma question
raphkebab a écrit :Les deux ensembles ont-ils le même nombre d'éléments ?
Non, ils n'ont pas le même nombre d'éléments
raphkebab a écrit : Sinon, souhaites-tu normaliser tes cohérences ?
ça va me servir à quoi si je les normalise ?

raphkebab
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 227
Inscription : mardi 31 décembre 2013, 12:37
Localisation : Caen

Re: Mathématisation d'un problème réel

Message par raphkebab »

Si tu ne normes pas tes cohérences alors il y a de forte chance que l'un des ensemble est un poids plus importent que l'autre sur ton résultat.
Si cela à un sens alors c'est tan mieux, sinon c'est gênent je trouve.

En classification, souvent on normalise.