Une suite simple, mais la suite ne l'est peut être pas ...

Discussions générales concernant les mathématiques.
[forum modéré par les modérateurs globaux du site]
Règles du forum
Merci de soigner la rédaction de vos messages et de consulter ce sujet avant de poster. Pensez également à utiliser la fonction recherche du forum.
Nightmare
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 138
Inscription : dimanche 12 juin 2005, 15:56
Localisation : Le perreux

Une suite simple, mais la suite ne l'est peut être pas ...

Message par Nightmare »

Bonjour à tous :bye1:

Voici une question/énigme que j'avais déjà posté sur un autre forum et dont la réponse est toujours en suspent (je ne l'ai pas moi même ...).
Je vous la soumet, peut être trouverez-vous une solution :)

Vous devez surement tous connaitre la suite logique :

Code : Tout sélectionner

1
11
21
1211
111221
312211
13112221
Chaque ligne est déduite de la précédente par simple jeux de prononciation :

Ligne 3 : 21
En lisant chaque chiffre et le nombre de chiffre à la suite, on pourrait lire : Un 2 et un 1

On obtient ainsi la ligne 4 : 1211
Pareillement cette ligne peut se lire : Un 1, un 2 et deux 1

On obtient alors la ligne 5 : 111221
etc ...

Ma question n'est pas de compléter cette suite triviale (si c'était le cas, vous vous doutez bien que je n'aurais pas donné l'astuce ;)) mais est d'exploiter cette suite.

Voici la question : Peut-on trouver, pour tout n entier, le nombre de chiffres dont sera composée la n-iéme ligne ?

En fait on recherche une formule de réccurence liant la ligne n au nombre de chiffre $\rm U_{n}$

Nous avons réussi à démontrer que la suite ne pouvait pas contenir de 4 (je vous laisse réfléchir à cette démonstration) et alors conjecturé que la suite n'était pas monotone (à démontrer). Mais la réponse à la question reste encore loin ...

A vos crayons et merci de votre participation.

:)
Jord

MB
Administrateur
Administrateur
Messages : 7135
Inscription : samedi 28 mai 2005, 14:23
Statut actuel : Enseignant

Message par MB »

Bonjour Nightmare.

En ce qui concerne ta question : cette suite semble assez difficile a modéliser mathématiquement et la réponse à ta question risque d'être assez laborieuse.

Une chose semble évidente, c'est que $U_n$ est paire pour tout $n \geq 2$.

En ce qui concerne ta conjecture visant à dire que cette suite n'est pas monotone, moi je dirais plutôt qu'elle semble croissante. Tu dis également qu'il n'y a pas de 4 : c'est vrai mais on peut dire qu'il n'y a que des 1, 2 ou 3.

On remarque donc que les nombres vont par deux, et que les seuls couples possibles sont (et il semble assez clair que le coupe 33 ne peut pas apparaître) :

$\begin{array}{|c|c|c|}
\hline
11 & 21 & 31 \\
\hline
12 & 22 & 32 \\
\hline
13 & 23 & 33 \\
\hline
\end{array}$


Il est également clair que chaque couple ne peut pas être suivi ou précédé d'un couple situé sur la même ligne que lui. En étudiant les différentes combinaisons possibles, on doit pouvoir obtenir la croissance de la suite.

Voilà pour ces quelques pistes. :detective:
Dernière modification par MB le mardi 14 février 2006, 23:17, modifié 2 fois.

nirosis
Administrateur
Administrateur
Messages : 1803
Inscription : samedi 28 mai 2005, 14:48
Localisation : Orsay, France

Message par nirosis »

Salut!

Il paraît assez clair qu'il n'y a pas de 4.
Par l'absurde on doit pouvoir montrer que le petit jeu de prononciation tomberait à l'eau ou que l'on ne pourrait pas remonter à $U_0$.

Par contre, j'aurais dit qu'elle était croissante cette suite. Sinon il n'y a qu'a programmer un algo qui calcule les 10000000 premiers termes. Ca donnera une idée de ta conjecture. Si ça reste croissant, faudra peut-être essayer de montrer que ça l'est plutôt que le contraire...

En gros, comme on est en base 3 et il est possible de faire une fonction qui à un certain nombre en base 3, renvoie un autre nombre en base 3 (suivant des règles à déterminer). Tout ça me fait penser au domaine des langages et automates finalement, plus qu'à celui des suites numériques.
Dernière modification par nirosis le mardi 14 février 2006, 23:28, modifié 1 fois.

Nightmare
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 138
Inscription : dimanche 12 juin 2005, 15:56
Localisation : Le perreux

Message par Nightmare »

Bonsoir et merci à vous pour vos réponses.

Oui en effet la suite semble croissante avec Maple (je le sais depuis cet aprem d'où l'erreur dans ma conjecture).

Effectivement il me semble qu'arriver à la solution (si elle existe) va être une tâche laborieuse.

:)

MB
Administrateur
Administrateur
Messages : 7135
Inscription : samedi 28 mai 2005, 14:23
Statut actuel : Enseignant

Message par MB »

Nightmare a écrit :Oui en effet la suite semble croissante avec Maple (je le sais depuis cet aprem d'où l'erreur dans ma conjecture).
Tu peux copier les 25 premières lignes (ou valeurs de $U_n$) ?

Sinon, pour prouver la croissance, ça doit pas être trop difficile (mais il faut étudier tous les cas par contre) ...
MB (Pas d'aide en Message Privé)
Merci d'utiliser MathJax (voir ici) et d'éviter le style SMS pour la lisibilité des messages.

Nightmare
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 138
Inscription : dimanche 12 juin 2005, 15:56
Localisation : Le perreux

Message par Nightmare »

Numéro de la ligne, nombre d'éléments

Code : Tout sélectionner

1, 2
2, 2
3, 4
4, 6
5, 6
6, 8
7, 10
8, 14
9, 20
10, 26
11, 34
12, 46
13, 62
14, 78
15, 102
16, 134
17, 176
18, 226
19, 302
20, 408
21, 528
22, 678
23, 904
24, 1182
25, 1540
26, 2012
27, 2606
28, 3410
29, 4462
30, 5808
31, 7586
32, 9898
33, 12884
34, 16774
35, 21890
36, 28528
37, 37158
38, 48410
[Edit: MB] Utilisation de la balise code.

linfir

Message par linfir »

C'est la suite A005150. Il me semble que Conway a montré que cette suite vérifie une récurrence linéaire d'ordre 72 (de mémoire), ce qui (en théorie) fournit une réponse à ta question.

MB
Administrateur
Administrateur
Messages : 7135
Inscription : samedi 28 mai 2005, 14:23
Statut actuel : Enseignant

Message par MB »

En effet, ce lien est fort instructif. Le sujet a donc déjà été bien travaillé !
Vous pouvez également regarder ici pour d'autres informations. (Je déplace ce message dans la section Mathématiques.)

Nightmare
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 138
Inscription : dimanche 12 juin 2005, 15:56
Localisation : Le perreux

Message par Nightmare »

Merci pour ces liens et de votre participation :)
"On se souviendra d'archiméde lorsqu'on aura oublié Eschyle , parce que les langues meurent , mais pas les idées mathématiques . "Immortalité" est un mot creux , mais un mathématicien aura plus de chance d'en jouir qu'un autre"

MB
Administrateur
Administrateur
Messages : 7135
Inscription : samedi 28 mai 2005, 14:23
Statut actuel : Enseignant

Message par MB »

De rien, par contre, j'ai toujours la cette fameuse relation de récurrence !
MB (Pas d'aide en Message Privé)
Merci d'utiliser MathJax (voir ici) et d'éviter le style SMS pour la lisibilité des messages.

Endymion
Utilisateur débutant
Utilisateur débutant
Messages : 9
Inscription : samedi 05 novembre 2005, 13:31
Localisation : Lyon

Message par Endymion »

Bonjour,
il me semble avoir lu pas mal de choses dans un dossier de La Recherche ou de Pour la science ily a 4 ou 5 ans. Conway a effectivement montré qu'il n'y a pas de 4 et que cette suite a une croissance exponentielle. Il y avait autre chose de surprenant. Je deteste quand le "mystique" se mêle aux maths (cf Da Vinci Code...). Voilà ce que disait l'article :

On dit qu'on passe d'un terme au suivant en faisant son "commentaire" (noté C).

En suite, Conway cherche quels sont les séquences $a_1\dots a_n $telles que
$C(a_1\dots a_n )=C(a_1\dots a_j) C(a_{j+1} \dots a_n)$ (je ne suis plus très sur...). Il les appelle atomes.
Il démontre qu'il y en a exactement 92. Premiere coïncidence, avec les atomes, qui sont au nombre de 92 si on ne tient pas compte des transuranides (ceux dans les cases en bas rajoutées;) )

Il appelle Univers la suite présentée. Il calcule ensuite la proportion de chaque atome parmis les atomes de la suite "Univers".
Seconde coïncidence, d'après lui, chaque atome a une fréquence d'apparition proche qui correspond à la proportion des vrais atomes dans le vrai univers (exemple au pif: il y a 50% d'hydrogène "en vrai" et l'atome "1" est représenté 50% des fois parmis les atomes présents dans les termes de la suite, chaque terme étant constituée de 0,1,2,et de concaténations d'atomes). Ce procédé lui permet d'appeler "22" hydrogène, etc...

Pour que ce soit vraiment bluffant, voici la dernière coïncidence, dans la nature, il me semble que les atomes peuvent naturellement se décomposer, ainsi le carbone peut devenir de l'azote (là, j'ai oublié ce qu'on m'avait appris en terminale;( ) Je ne me rappelle plus du nom de ce procédé. En fait Conway affirme que si on prend l'atome qu'il a nommé carbone, on peut l'écrire qomme la concténation de deux séquences, et que si on fait le commentaire d'une de ces séquences, on va tomber sur...l'azote!

Voilà ce que je peux réstituer de mémoire de ce que j'ai lu il y a déjà 4 ans au moins. Essayez de retrouver l'article, ça devrait être intéressant de l'examiner en détail pour voir jusqu'où va le "mysticisme" de Conway!

Dernier point, toujours d'après Conway, si on commence par 2 au lieu de 1, la suite qu'on obtiendra donnera par l'étude des proportions des séquences autocommentées des atomes qui correspondent aux "transuranides", les atomes "manquant"...mais là encore ma mémoire me fait défaut!

Quand à savoir si ce "modèle" peut avoir une quelconque application...

A bientôt!