Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Tout ce qui concerne par exemple les outils de calcul numérique, de calcul formel ou de géométrie.
[participation réservée aux membres inscrits]
Règles du forum
Merci de soigner la rédaction de vos messages et de consulter ce sujet avant de poster. Pensez également à utiliser la fonction recherche du forum.

Quel langage pour l'enseignement de la programmation ?

C, C++, C#
2
12%
Java
0
Aucun vote
Php
3
18%
Basic, Visual Basic
1
6%
Python
5
29%
XCas
2
12%
Linotte
0
Aucun vote
Pascal, Delphi
0
Aucun vote
Caml
2
12%
Scheme
2
12%
Lisp
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 17

Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

loïc67 a écrit :En ce qui concerne le langage Python,
Garulfo a écrit : — peu de contrainte, ce qui permet une approche par prototypage rapide
— une philosophie OO bien mieux intégré que Java
Peux-tu déveleopper ces deux points s'il te plait.
D'avance merci.
Oui bien sûr. Le premier point concerne le fait que la mise en place ne demande que peu de manipulation (langage interprété directement par une boucle read-eval-print) mais surtout que le langage laisse une grande latitude sur son utilisation. Le typage (duck-typing) laisse suffisament de souplesse pour ne pas assomer un débutant comme le ferait probablement un peu du ocaml. Bien sûr, il n'est pas aussi résistant au intempérie d'un développeur grasseux, mais il suffit bien pour introduire des notions algorithmiques selon moi. Le langage laisse la création d'objet en suivant un type (la Classe) mais, une fois l'objet créé, on peut le modifier (ajout de champs notamment qui est un défaut pour un étudiant mais une force énorme pour un développeur prototypant une approche) sans toucher à la classe. Le peu de souplesse présente des problèmes d'un point de vue apprentissage d'un développeur. Trop de rigidité le tue, mais un manque de rigueur peut mener à toutes les horreurs auxquelles j'assiste malheureusement régulièrement. Cela forme de piètre développeur qui oublie que la rigueur est importante en programmation; tout autant que dans les autres sciences d'ailleurs. Ainsi le fait de ne pas avoir a explicité dans la signature des méthodes les envoie d'exception peut-être considéré comme agréable par un développeur de qualité, mais il mène souvent à des problèmes lors des cycles de maintenance, car on a oublié qu'il faut tenir compte de ça ou de ça. C'est toujours un problème d'équilibre.

Pour l'approche OO, c'est plus complexe. Java n'est pas tout objet. Il existe des types de base. On peut les wrapper dans des objets, mais ce n'est pas automatique. Le typage dynamique est aussi plus proche de l'idéologie OO qui est née avec Smalltalk et Lisp. Le monde tout objet se ressent vite en Python. L'usage de « static » est beaucoup plus limité (et surtout n'est pas recommandé) contrairement à Java. Le « static » est contraire au paradigme OO, même si c'est bien pratique.

En tout cas... mon jugement sur Python est que celui-ci est un excellent langage... pour un développeur qui sait déjà comment se déroule un cycle de développement et qui sait développer. La liberté de Python est une plaie pour un néophyte (les maudites inversions de lettre créent des champs et ne sont pas repérées facilement !!!). Par contre, sa légèreté de syntaxe est un plus. Mais pas assez, selon moi, pour rattraper sa faiblesse dans des premiers cours.
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

loïc67 a écrit :Bonjour à tous et bonne année.
Petite question de néophyte, quelle est l'idée qui a guidé les personnes qui ont introduit l'algo au lycée?
Est-ce pour apprendre à programmer ou est-ce pour apprendre les élèves à mettre en place des raisonnements structurés?
Parce que si c'est pour la deuxième raison, il est claire qu'il serait peut-être mieux de ne pas choisir de langage particulier.
d'avance merci.
Je ne sais pas pour les politiques, mais je suppose que l'idée derrière est celle que la science de nos jours a besoin de l'informatique, de même qu'elle a besoin des mathématiques. Pourquoi donc ne pas faire des cours de programmation et de développement ? Parce que c'est un trop gros changement dans les programmes et que la France n'est pas complètement prête. Au Québec, je milite — avec des collègues — pour l'introduction de cours enseignant la programmation au secondaire. Et l'approche « on commence par introduire des notions d'algorithmies qui pourront servir de tremplin pour la suite » est aussi celle qu'on promeut. On vise l'instauration d'un projet scientifique de fin d'étude avec utilisation de l'informatique. En fait, cela devient mondial. De plus en plus de pays font le saut.

D'un autre côté, apprendre à programmer, si c'est bien fait, c'est apprendre à démontrer. Les qualités sont idéalement les mêmes. Sauf que peu de développeur font preuve de rigueur pour développer. Espérons que les prochaines générations s'en tireront mieux.

Voici quelques remarques issus d'un article que j'ai écris pour la revue de l'Association pour l'enseignement de la science et de la technologie (l'APSQ).
le Maroc a instauré depuis 2006 une généralisation de l’enseignement de l’informatique au secondaire, en enseignant en autre la programmation. Dès 2010, la France commencera à enseigner l’algorithmique pour tous les élèves de seconde. Le Cameroun a pris des mesures et verra ses premiers enseignants formés en informatique pour le secondaire sortir cette année. La Tunisie a mis en place un programme complet, débuté en 2006, débutant à la troisième année de secondaire. L’UNESCO trouve que l’enjeu est suffisamment important pour proposer une stratégie d’enseignement au secondaire.
Des groupes comme le SPECIF en France, existent dans de nombreux pays et vont dans le même sens que nous (à moins que ce ne soit nous qui allons dans le même sens).
loïc67

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par loïc67 »

Garulfo a écrit : Pour l'approche OO, c'est plus complexe. Java n'est pas tout objet. Il existe des types de base. On peut les wrapper dans des objets, mais ce n'est pas automatique. Le typage dynamique est aussi plus proche de l'idéologie OO qui est née avec Smalltalk et Lisp. Le monde tout objet se ressent vite en Python. L'usage de « static » est beaucoup plus limité (et surtout n'est pas recommandé) contrairement à Java. Le « static » est contraire au paradigme OO, même si c'est bien pratique.
En ce qui concerne les wrapper maintenant c'est automatique avec Java. Ils appellent cela le boxing and unboxing.
Connais-tu le language dont j'ai donné deux petits exemples précédemment?
Il s'agit de Groovy, c'est tout simplement les avantages du Java et les avantages de Python, Ruby réunis mais sans leurs inconvénients respectifs. C'est ce que j'ai choisi pour mes enfants (11 et 9 ans) après qu'ils se soient amusés avec Scratch pendant quelques temps. Le résultat est garanti.
Qu'en penses-tu?
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

loïc67 a écrit :
Garulfo a écrit : Pour l'approche OO, c'est plus complexe. Java n'est pas tout objet. Il existe des types de base. On peut les wrapper dans des objets, mais ce n'est pas automatique. Le typage dynamique est aussi plus proche de l'idéologie OO qui est née avec Smalltalk et Lisp. Le monde tout objet se ressent vite en Python. L'usage de « static » est beaucoup plus limité (et surtout n'est pas recommandé) contrairement à Java. Le « static » est contraire au paradigme OO, même si c'est bien pratique.
En ce qui concerne les wrapper maintenant c'est automatique avec Java. Ils appellent cela le boxing and unboxing.
Peut-être que ça a radicalement changé depuis que j'ai sérieusement regardé Java, mais je pense que tu confonds.

Code : Tout sélectionner

double x = 2.5 ; // n'est pas un objet
Double x = new Double(2.5) ; // est un objet
Double x = 2.5 ; // est un objet, est équivalent à la ligne précédente
Le principe de l'auto-boxing est dans la troisième ligne. Mais il faut déclarer un Double pour que cela fonctionne. Si tu utilises la première ligne tu as un type de base que tu ne peux mettre dans une collection par exemple. Le wrapping n'est pas automatique dans ce cas. En python tout est objet ; comme en Ruby et bien sûr en Smalltalk.
loic67 a écrit : Connais-tu le language dont j'ai donné deux petits exemples précédemment?
Il s'agit de Groovy, c'est tout simplement les avantages du Java et les avantages de Python, Ruby réunis mais sans leurs inconvénients respectifs. C'est ce que j'ai choisi pour mes enfants (11 et 9 ans) après qu'ils se soient amusés avec Scratch pendant quelques temps. Le résultat est garanti.
Qu'en penses-tu?
Je ne connais pas. Je ne peux donc commenter. Je suis sceptique dans l'idée qu'on ait le meilleur de tout ça (ils ajoutent Smalltalk aussi). J'ai aussi des craintes qu'on indique que c'est un langage Agile. C'est souvent une manière de dire « on vous laisse faire un peu ce que vous voulez, car on fait confiance à vos capacités. » Mais il faudrait que je lise plus et que je le teste pour pouvoir vraiment savoir ce qu'il en est. Chaque année, il y a plus de 100 langages qui sont créé et presque autant qui disparaissent :roll:

Par contre, félicitations pour avoir mis tes enfants devant Scratch. Pour des enfants, et même des premières années d'université parfois, c'est un miracle. Alice est aussi un framework accessible et pratique pour l'enseignement. Je pense que Scratch pourrait être utilisé au secondaire avec réussite. Le problème en fait est plus la formation des professeurs (désolé messieurs et mesdames les enseignantes du secondaire, mais je doute sur votre potentiel à enseigner correctement la programmation : vous n'avez pas eu de formation pour hélas). Donc pour l'instant un professeur qui connait bien python devrait s'en tenir à ce dernier. Un qui connait bien ocaml, devrait l'utiliser... etc. C'est aussi vrai qu'au niveau de la seconde, les avantages/désavantages des langages mainstream ou simplement de niveau professionnel, ne se voit pas vraiment.

Je ne sais pas encore par quoi j'initierais mon fils ;)
loïc67

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par loïc67 »

Pour mes enfants, j'ai choisi le plan de match suivant :
1. Scratch
2. Groovy + Turtle
3. java + éclipse+Cheloniidae Turtle Graphics
4. alice

J'ai voulu utiliser StarLogo TNG (une sorte d'alice + scratch) mais je n'ai jamais pu le télécharger.

En ce qui concerne le boxing/unboxing, il me semble que ça va plus loin que ce que tu dis. Le boxing correspond à l'appel implicite du constructeur de la classe Wrapper et l'unboxing c'est l'inverse.

Code : Tout sélectionner

Integer i = 3;
int j = i;
au lieu de

Code : Tout sélectionner

Integer i = new Integer(3);
int j = i.intValue();
Garulfo a écrit : Si ... tu as un type de base que tu ne peux mettre dans une collection par exemple. Le wrapping n'est pas automatique dans ce cas.
Nom au contraire cette notion d'Auto-UnBoxing prend toute son utilité avec les Collections lorsqu'elle est associée à la notion de Generics.

Code : Tout sélectionner

List<Integer> maListe = new ArrayList<Integer>();
maListe.add(1);
int n = maListe.get(0);
au lieu de

Code : Tout sélectionner

List maListe = new ArrayList();
maListe.add(new Integer(1));
int n = ((Integer)maListe.get(0)).intValue();
De toute façon, en Groovy, c'est comme en Python pas besoin de donner le type mais quand le besoin se fera sentir d'utiliser celui ci alors ce se sera possible comme en Java mais je le répète, c'est pas obligatoire. Vous avez toute liberté et c'est ça qui est génial.

Code : Tout sélectionner

maListe = new ArrayList()
maListe.add(1)
n = maListe.get(0)
Voili, voilou pensez à Groovy.
Groovy est votre ami :wink:
rebouxo
Modérateur honoraire
Modérateur honoraire
Messages : 6962
Inscription : mercredi 15 février 2006, 13:18
Localisation : le havre

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par rebouxo »

@Garulfo : décris nous ce qui se passe au Québec, c'est certainement intéressant.
Je me permet juste de (re)préciser : l'algo en seconde est au service des maths. Il ne s'agit pas de former des informaticiens ! Il n'y a pas de problème de maintenance, car les programmes sont courts et ne servent qu'à résoudre de tout petits problèmes de math. Voir les accompagnements pour des exemples officiels.

Pour ce qui est de la formation, c'est quand même la catastrophe en France. J'ai eu dans mon académie une journée de formation sur le programme de seconde. Une matinée sur l'ensemble du programme et l'après-midi sur Algobox (berrk, caca, quelle horreur). Et après, on voudrait que cela fonctionne bien ? tsssss. J'ai posé la question : pourquoi algobox, aucune réponse argumentée ? Pourquoi pas un langage qui existe, idem ?

Bref il y a du boulot sauf que en France, former les enseignants coûte trop cher, et puis on ne peut former que sur le temps scolaire, donc cela pose des problèmes d'enseignants absents et ça c'est pas bien. C'est quand même dommage de ne pas profiter de la baisse démographiques pour nous former. Tout le monde reconnaît que c'est l'une des faiblesse de notre système. Pour te donner une idée de la pingrerie du système : je fais la formation C2I (formation bureautique essentiellement) qui se fait à distance. Certains candidats se sont vus recaler car leur chef d'établissement a vu 80 h, il en a déduis 80 h d'absences. Tu imagines bien que former des enseignants en informatique n'est pas le problème. Dernières informations : l'année prochaine la seconde aura 4 h de maths en classe entière (pas de baisse du volume horaire élève, mais suppression des cours dédoublé, pour faire de l'info cela me semble oser), 4 h de math en 1éreS, la aussi sans dédoublement,... bref, de bonnes intentions mais pas de volonté pour que cela ait une chance de réussir... On ne connaît toujours pas les programmes de S non plus. J'ai vraiment plus envie de m'investir !

Olivier
A line is a point that went for a walk. Paul Klee.
Par solidarité, pas de MP.
François D.
Utilisateur chevronné
Utilisateur chevronné
Messages : 1367
Inscription : dimanche 30 juillet 2006, 10:04
Localisation : Alsace

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par François D. »

C'est clair que ça donne une méchante impression de bricolage ...

Entre des enseignants qui intègrent des éléments d'algorithmique pratiquement en se pinçant le nez, et d'autres qui foncent dans la brèche pour faire ce qu'ils estiment être du travail sérieux, c'est-à-dire de programmation, on ne sait que rarement à quel saint se vouer.

Ayant eu la chance de suivre ce qui à l'époque éztait un vrai cours d'informatique/programmation, avec épreuve au Bac, je me demande si ça ne vaudrait pas le coup de resortir de mes archives la technique d'analyse sytématique d'un problème qu'on nous avait apprise ; cette méthode permet de construire l'algorithme de résolution d'un besoin en étant sûr de ne rien oublier, et produit presque automatiquementdu pseudo-code.
Pour alller très vite, et de mémoire : l'idée est de partir de la fin (« Afficher [le résultat] ») et de remonter de proche en proche dans les besoins.
patrice rabiller
Utilisateur confirmé
Utilisateur confirmé
Messages : 87
Inscription : jeudi 27 avril 2006, 06:54
Localisation : Vendée

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par patrice rabiller »

Bonjour,

Cela fait bien longtemps que j'essaie d'apprendre à programmer à mes élèves : dès la fin des années 70, j'ai créé un club pour programmer sur les premières calculatrices programmables (Ti57-Ti58 à diodes lunimeuses et HP25) puis un élève m'a montré son sharp pc1215 (non ce n'était pas un PC mais une calculatrice qui fonctionnait en basic). J'ai appris les rudiments du basic sur cette machine. Puis les premiers micro ordinateurs sont arrivés (sharp mz80k en 1981), puis les Commodore 4000 - vic20 c64 , puis les pc . Parallèment je suis passé du basic au turbo pascal (3-4-6) puis à delphi et je me suis investi dans l'option informatique des lyées. Aujourd'hui j'assure des cours en 1L TL et en 2de où il y a (un peu) d'algorithmique.

Malgré toutes ses expériences, je ne sais toujours pas comment enseigner la programmation... Je pense que l'approche progressive qui est proposée dans le programme de seconde est bonne. Cependant, certains exemples de programmes que je vois ici ou la (quel que soit le langage) sont parfois complètement gratuits : ils n'apportent rien qu'on puisse voir directement sans algorithme. Je suis d'accord pour faire de l'agorithmique, mais à condition que ce soit justifié et pas artificiel ! (par exemple, faire un algorithme permettant de savoir si 3 points sont alignés me paraît intelligent mais faire un algorithme qui demande les coordonnées de 2 points et qui affiche si la droite passant par ces 2 points est parallèle ou non à l'axe des ordonnées me paraît artificiel)

Pour en revenir au programme de seconde, j'utilise surtout la calculatrice pour le moment. Pour pouvoir utiliser algobox (par exemple) il faut aller en salle informatique et ce n'est pas forcément facile...

Si je devais utiliser un langage de programmation, je choisirais pascal (je sais ce n'est pas à la mode :) )
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

loïc67 a écrit : En ce qui concerne le boxing/unboxing, il me semble que ça va plus loin que ce que tu dis. Le boxing correspond à l'appel implicite du constructeur de la classe Wrapper et l'unboxing c'est l'inverse.[...]
Ok je viens d'essayer et ça marche. Ça a donc pas mal changé depuis que j'ai fait des projets en Java ;)
Reste l'idiotie d'avoir à la fois des int et des Integer, ce que corrige Ruby, Python et toute la gang.
loïc67 a écrit : De toute façon, en Groovy, c'est comme en Python pas besoin de donner le type mais quand le besoin se fera sentir d'utiliser celui ci alors ce se sera possible comme en Java mais je le répète, c'est pas obligatoire. Vous avez toute liberté et c'est ça qui est génial.
En Python, on a tendance a appeller ça du duck-typing. C'est une simple inférence de type mais plus souple (et moins rigoureuse surtout) que ce que tu trouveras en Haskell ou en ML. Le top de l'inférence de type est le Haskell actuellement : le maximum de liberté, le maximum de sureté. Bon maintenant c'est un sujet trop informatique pour un forum de mathématique. Mais si tu t'intéresses à la programmation et que tu aimes les maths, Haskell est souvent un langage merveilleux et très « mathématique » dans sa manière de penser.
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

rebouxo a écrit :@Garulfo : décris nous ce qui se passe au Québec, c'est certainement intéressant.
Je me permet juste de (re)préciser : l'algo en seconde est au service des maths. Il ne s'agit pas de former des informaticiens ! Il n'y a pas de problème de maintenance, car les programmes sont courts et ne servent qu'à résoudre de tout petits problèmes de math. Voir les accompagnements pour des exemples officiels.
Pour le but officiel de l'enseignement de l'algorithmique en seconde, j'en suis bien conscient. Mais c'est la seule manière de pouvoir introduire l'informartique au secondaire... il y a des réticences de nombreuses parts des systèmes secondaires (« des » car c'est vrai pour beaucoup de pays dont le Canada, les USA et la France). Pour la plupart des décideurs, l'informatique ce n'est que des maths. Or réduire l'un à l'autre est une absurdité... mais bon, là n'est pas le sujet.

Toujours est-il que si c'est la porte d'entrée de l'informatique au secondaire, on voit que les choses changent de plus en plus. On ne fait plus de science ou presque sans informatique. Les mathématiques y échappent de moins en moins, même si cela restera probablement le dernier bastion scientifique qui ne nécessite pas toujours l'informatique. Même la bio s'y met. Je parle de la recherche bien sûr.

Ici c'est la catastrophe. La situation s'est même dégradée. On avait des cours d'informatique mais ils se sont transformés en ajout dans d'autre cours (essentiellement les cours de math) sous forme de compétence transversale. Au CEGEP (qui est un peu le College américain — donc un début d'université + une fin de lycée), les profs de science ne veulent pas voir d'informatique car ça mangerait leur cours possible. C'est rejeté encore une fois vers les maths. On a cependant eu le plaisir de voir apparaître un programme math/info... une sorte de DEUG MIAS mais amélioré pour l'informatique.

QU'on s'entende : je ne suis pas pour l'informatique au dépend des maths. Je suis un logicien de formation qui enseigne et fait de la recherche en informatique. J'aime les maths (mon alma mater) contre l'informatique même... mais là la situation est ridicule au secondaire. ET certains pays l'ont compris.
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

patrice rabiller a écrit :Si je devais utiliser un langage de programmation, je choisirais pascal (je sais ce n'est pas à la mode :) )
C'est un excellent choix. C'est un langage qui possède de grande qualité — notamment dans un soucis pédagogique —.
guiguiche
Modérateur général
Modérateur général
Messages : 8129
Inscription : vendredi 06 janvier 2006, 15:32
Statut actuel : Enseignant
Localisation : Le Mans

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par guiguiche »

Garulfo a écrit :
patrice rabiller a écrit :Si je devais utiliser un langage de programmation, je choisirais pascal (je sais ce n'est pas à la mode :) )
C'est un excellent choix. C'est un langage qui possède de grande qualité — notamment dans un soucis pédagogique —.
Comme j'ai déjà dû l'écrire au début de ce topic, jenseigne le Pascal dans le dernier bastion de l'éducation nationale qui l'impose : la prépa EC !
Je vois pas mal d'avantages à ce langage :
- simplicité : déclaration des types obligatoire (on se limite à INTEGER, REAL, BOOLEAN et ARRAY), mise en forme des boucles, de l'instruction conditionnelle
- prise de conscience de la différence mathématiques/informatique : l'infini n'existe pas, 32767 est vraiment un petit nombre (calcul de 8!)
J'y vois un inconvénient majeur :
- le BEGIN/END pour constituer des blocs non obligatoire dans le cas d'une unique instruction à exécuter, d'où l'oubli quand cela est nécessaire (un ENDIF, ENDDO ... serait plus pertinent et plus simple)
Par contre, le profil actuel des étudiants est totalement inadapté à l'apprentissage de la programmation :
- ceux qui viennent de la série S ne sont pas des scientifiques
- ceux qui viennent de la série ES, je n'en parle même pas
Si programmer le calcul des termes d'une suite par u[k+1]:=f(u[k]) passe encore à peu près quand on finit par prendre conscience de la différence entre le rang et le terme, le calcul par u:=f(u) relève de l'exploit (j'ai essayé l'apprentissage de l'un puis l'autre et de l'autre puis l'un, rien n'y fait, je suis revenu à la technique des tableaux en premier, c'est ce qui reste le plus simple à concevoir pour eux). En fait, le problème majeur est qu'aucun étudiant ne sait comment fonctionne un ordinateur.
Pas d'aide par MP : les questions sont publiques, les réponses aussi.
Tu as apprécié l'aide qui t'a été fournie ? Alors n'hésite pas à rendre la pareille à quelqu'un d'autre.
Un peu d'autopromotion.
François D.
Utilisateur chevronné
Utilisateur chevronné
Messages : 1367
Inscription : dimanche 30 juillet 2006, 10:04
Localisation : Alsace

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par François D. »

C'est si vrai ... le pire c'est qu'ils croient savoir, en virtuoses du glisser/déposer et autres manipulations « de surface ».

Le Pascal, j'aime également assez, pour les raisons citées : il impose une certaine rigueur syntaxique et conceptuelle (en particulier la déclaration préalable des variables qui impose que l'on ait recensé ses besoins avant de commencer à coder), ce qui permet par après de passer à des langages plus souples (interprétés) : qui peut le plus peut le moins ; dans l'autre sens, c'est plus difficile.

D'une manière générale, nos élèves/étudiants me semblent d moins en moins capables de « décronstruire » une démarche, d'en distinguer les étapes successives. Cela donne par exemples des élèves de Première (STI, certes, mais tout de même) à qui il faut réexpliquer que faire un exercice de maths consiste d'abord à identifier le paragraphe du cours/la formule à utiliser pour ensuite se demander comment.

Quant aux suites définies par $u_{n+1}=f(u_n)$, c'est une catastrophe ... que l'informatique (tableur) ne m'a jusqu'à présent pas réellement permis d'endiguer.
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

guiguiche a écrit :[...]En fait, le problème majeur est qu'aucun étudiant ne sait comment fonctionne un ordinateur.
On est bien d'accord ;) D'où l'importance de l'apprendre... Mais bon.
Garulfo

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par Garulfo »

François D. a écrit :C'est si vrai ... le pire c'est qu'ils croient savoir, en virtuoses du glisser/déposer et autres manipulations « de surface ».
L'informatique est la seule science, à ma connaissance, où à l'université les étudiants pensent savoir mieux que les professeurs. Non pas que nous soyons parfaits et que nous ayons toujours raison — oooh que non —, mais je vois mal un étudiant de première année dire à son prof de math qu'il a tort sur l'intérêt de tel ou tel théorème.
guiguiche
Modérateur général
Modérateur général
Messages : 8129
Inscription : vendredi 06 janvier 2006, 15:32
Statut actuel : Enseignant
Localisation : Le Mans

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée ?

Message non lu par guiguiche »

Garulfo a écrit :
guiguiche a écrit :[...]En fait, le problème majeur est qu'aucun étudiant ne sait comment fonctionne un ordinateur.
On est bien d'accord ;) D'où l'importance de l'apprendre... Mais bon.
Le problème est que ce n'est pas prévu dans le programme de parler de cela :evil:
Pas d'aide par MP : les questions sont publiques, les réponses aussi.
Tu as apprécié l'aide qui t'a été fournie ? Alors n'hésite pas à rendre la pareille à quelqu'un d'autre.
Un peu d'autopromotion.
damien7

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée

Message non lu par damien7 »

Je suis en train de préparer quelques tp d'algorithme pour ma 1S, je me suis fortement inspiré du pdf de Connan et j'ai choisit Ocaml dans un applet java, c'est pratique car les élèves peuvent le faire fonctionner à partir d'une clé et peut-être poursuivre un travail simple chez eux...
Pour les élèves plutôt bon en math et détestant l'info., je trouve que le langage des fonctions est mieux approprié que l'itératif de plus pour des novices les deux méthodes sont aussi dur à comprendre, pour ma part je vais enseigner les deux versions pour chaque algorithme (simple) ce qui leur permettra de comparer.
projetmbc
Utilisateur chevronné
Utilisateur chevronné
Messages : 1982
Inscription : samedi 29 décembre 2007, 00:58

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée

Message non lu par projetmbc »

Bonjour.
damien7 a écrit :Je suis en train de préparer quelques tp d'algorithme pour ma 1S, je me suis fortement inspiré du pdf de Connan...
... j'ai choisit Ocaml dans un applet java, c'est pratique car les élèves peuvent le faire fonctionner à partir d'une clé et peut-être poursuivre un travail simple chez eux...
Pourrais-tu nous mettre des liens pour tester ?
Francky
Utilisateur éprouvé
Utilisateur éprouvé
Messages : 681
Inscription : dimanche 11 avril 2010, 14:01

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée

Message non lu par Francky »

Bienvenue Damien,
pour ma part je ne connais pas OCaml, mais je le mets dans mes priorités après avoir vu ça :

http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-83 ... tique.html

Un exemple serait, en effet, intéressant. Merci d'avance.
Linux Mint | TeXLive - TexMaker - asymptote | Python3 & C - Geany - Project Euler - SPOJ
Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem
François D.
Utilisateur chevronné
Utilisateur chevronné
Messages : 1367
Inscription : dimanche 30 juillet 2006, 10:04
Localisation : Alsace

Re: Quel(s) langage(s) utiliserez-vous pour l'algo. au Lycée

Message non lu par François D. »

Pour info : j'ai finalement opté, dans une Seconde relativement réactive il est vrai, pour Python.